article

Actualités - Effacement de consommation éléctrique

L'effacement pour consommer au bon moment

2 octobre 2017


Maîtrise des consommations, efficacité énergétique, valorisation de chaleur fatale, développement des renouvelables thermiques : l’industrie affiche aujourd’hui un meilleur bilan énergétique que d’autres secteurs (ex. : bâtiment, transport…), comme l’a rappelé l’Ademe à l’occasion de son colloque Industrie Energie fin septembre. Une autre solution commence à prendre un bel essor dans l’industrie, ce sont les mécanismes d’effacement des consommations qui permettent d’assurer une gestion dynamique de l’équilibre offre / demande du réseau électrique, en particulier lors des pics saisonniers de consommation ou du fait de la variabilité de production des renouvelables.

Avec la libéralisation du marché de l’énergie, de nouvelles opportunités se sont créées et plusieurs acteurs se sont positionnés, à commencer par les fournisseurs eux-mêmes. Mais le secteur a également permis à de nombreuses startups de se déployer, parfois même en « pure players ». C’est le cas notamment d’Actility, BHC Energy, Ecometering, Enerdigit, Energypool, Eqinov, Hydronext, Metron, Smart Grid Energy ou encore Valoris Energie.

D’après RTE, les effacements de consommation attendus dans le cadre global de l’appel d’offres 2016 (industrie, tertiaire, particuliers) devaient être en mesure de participer à hauteur de 2,5 GW à l’équilibre du système électrique pour l’hiver 2017 qui, rappelons-le, était placé sous vigilance accrue en matière de sécurité d’approvisionnement. Dans le seul domaine de l’industrie, le potentiel d’effacement est encore loin d’être entièrement exploité. A terme, de nouveaux acteurs devraient rejoindre le mouvement.

Nous utilisons des cookies pour faire fonctionner ce site Internet, améliorer son utilisation et vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt. Veuillez noter qu'en utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Pour toute information sur les cookies notamment comment les gérer, cliquer ici